Signwijzer

Signwijzer

Un programme de livraison équilibré avec seulement les marques A, c'est ce que Nautasign représente. Mais les bons produits ne suffisent pas. Ces produits sont tout aussi bons que la valeur ajoutée fournie par Nautasign. En plus de bonne logistique et une assistance technique, le transfert des connaissances est essentielle. Nous le faisons au moyen de notre Signwijzer - un blog sur notre site Web. Nous donnons ici des explications claires sur divers aspects de votre et de notre domaine.

Signwijzer
Présentation de one-way-vision: comment attirer les regards sans être vu
Le film one-way-vision est devenu un moyen très populaire d’habiller toutes sortes d’objets. Le films one-way-vision est un film à vision unidirectionnelle, ce qui en fait un outil idéal pour les applications où l’on peut regarder à l’extérieur sans que l’on puisse regarder à l’intérieur. Par exemple, les employés de bureau peuvent parfaitement voir ce qui se passe à l’extérieur, tout en préservant leur intimité. De même, il est possible de placer une annonce publicitaire sur un véhicule de transports publics, sans pour autant gêner le confort des passagers. Les films one-way-vision nécessitent un traitement un peu différent, en comparaison aux films standard. C’est pourquoi nous vous proposons ci-dessous, une récapitulation des questions et réponses les plus importantes. 1. Qu’est-ce qu’un film one-way-vision et comment fonctionne-t-il? Un film one-way-vision est fait de PVC, lequel est perforé jusqu’à 40-50 %. Ces perforations ont un diamètre d’environ 1,5 mm. Du fait que l’oeil humain a tendance à remarquer plus vite les couleurs claires que les couleurs foncées – comme les perforations dans le film – l’œil se focalise sur la partie imprimable du film. Ainsi, le film apparaît à distance comme un film d’impression ordinaire. Le dos noir et non-imprimable du film fonctionne précisément à l’inverse. L’œil ignore justement celui-ci et par conséquent, se focalise sur la partie qui se trouve dans les perforations. Cela permet donc de bien voir à l’extérieur depuis l’intérieur. La lumière apporte enfin la touche magique. Pour obtenir un effet optimal, la face imprimée doit recevoir plus de lumière que la face non imprimée. Si tel n’est pas le cas, le film one-way-vision ne pourra pas remplir son rôle. 2. De quoi doit-on tenir compte dans la phase de conception? Les images qui sont imprimées sur un film one-way-vision paraissent souvent moins vives que celles qui sont imprimées sur des films ordinaires. Cela est dû au fait que 40 à 50 % du matériel est perforé et que cette surface ne peut naturellement pas être imprimée. Une valeur de contraste plus élevée ou une plus grande couverture d’encre peuvent permettre d’obtenir une impression un peu plus vive. Il est recommandé de tester les impressions sur le matériau final, afin d’obtenir un résultat d’impression le meilleur qui soit.  3. Quelles techniques d’impression permettent d’imprimer sur un film one-way-vision?  Le film one-way-vision peut être imprimé avec les encres latex et les encres à base de solvant. L’impression avec des encres U.V. n’est pas recommandée pour les films one-way-vision standard, car ces encres peuvent boucher les perforations contenues dans le film One-way-vision, ce qui peut alors obstruer la lumière. Il existe cependant des films one-way-vision conçus pour les encres U.V. 4. De quoi doit-on tenir compte lors de la préparation à la pose d’un film one-way-vision? Il est extrêmement important que le support soit bien propre. Le film one-way-vision est plus sensible à l’humidité et aux impuretés que les films d’impression standard, à cause des perforations présentes dans le matériau. Il est également recommandé de bien nettoyer la zone alentour. L’isopropanol constitue ici une bonne solution. 5. Comment doit-on retirer le film one-way-vision de la doublure? Lorsque vous vous apprêtez à poser un film one-way-vision, il est recommandé de retirer avec précaution la doublure qui est attachée au film, et non l’inverse. De cette manière, vous évitez les plis et les fronces pouvant survenir lorsque le film est séparé de la doublure. 6. Le film One-way-vision doit-il être appliqué sec ou mouillé? Du fait des perforations contenues dans le film one-way-vision, et dans lesquelles l’humidité peut s’incruster, il est recommandé d’opter pour une application sèche. 7. Le film one-way-vision doit-il être laminé? En fonction de l’utilisation, il peut être
Signwijzer
Durabilité des films de découpe: quelle est la durée de vie d’un film de découpe?
La durabilité des films de découpe dépend de différents et nombreux facteurs. Le soleil, par exemple, est le pire ennemi du film de découpe. Mais il existe d’autres facteurs qui influent sur la résistance des films. Citons notamment les différentes sortes de films, les pigments, la pose du film et les conditions climatiques et environnementales. Dans cet article, nous exposons les facteurs qui influent sur la durabilité d’un film de découpe. La durabilité se rapporte à la durée de vie fonctionnelle d’un film. Pendant cette période et dans les bonnes conditions, un film devra remplir son rôle de manière fonctionnelle, c’est à dire avec une bonne adhérence et sans déchirures. Ces propriétés devront donc au cours du délai de durabilité, toujours satisfaire aux exigences de qualité les plus strictes. Cependant, l’inaltérabilité des couleurs est une propriété soumise à un grand nombre de facteurs externes. C’est pourquoi il est important de souligner que la durabilité en nombre d’années n'est pas un nombre spécifique et incontestable. En réalité, la durabilité diffèrera toujours des conditions de laboratoire, même si l’on ne reproduit pas les conditions favorables. Par conséquent, il est préférable de parler de "durabilité jusqu’à x années" au lieu de "durabilité de x années". Durabilité des différents types de films de découpe Les films de découpe sont produits de différentes manières. Ainsi, un certain film de découpe aura une meilleure durabilité qu’un autre. Les films de découpe monomères calandrés ont une durabilité allant jusqu’à 3 ans en cas d’usage extérieur. Ces films sont destinés aux applications en intérieur ou à des fins promotionnelles. La série Oracal 631 et la série Oracal 621 en sont des exemples. Les films de découpe polymères calandrés ont une durabilité allant jusqu’à 3 à 8 ans en cas d’usage extérieur. Ces films conviennent donc à un délai d’utilisation de durée moyenne. La série 3M Scotchcal 50 et la série Oracal 551 en sont des exemples. Même les films transparents de la série Oracal 8300 font partie de ce groupe. Les films coulés ont une durée de vie de 5 à 12 ans, en fonction du type et de la marq